octobre 4, 2023
HAITI PLUS Politique

Nouvelle journée de protestation antigouvernementale, ce lundi, à Port-au-Prince

Des centaines de personnes ont gagnés les rues, ce lundi, à Port-au-Prince à l’occasion des 216 ans de l’assassinat de de Jean-Jacques Dessalines. Les protestataires continuent de réclamer la démission du Premier ministre Ariel Henry, dénoncer l’intervention d’une force armée étrangère en Haïti, la cherté de la vie.

Ils se sont rassemblés au Champ de Mars avant d’emprunter Lalue, Nazon jusqu’à carrefour de l’aéroport et la route de Delmas.

Le leader du parti Pitit Dessalines, Jean Charles Moïse, dénonce la brutalité policière exercée contre les manifestants ayant gagné les rues hier lundi 17 octobre pour se rendre devant l’Ambassade américaine à Port au Prince.

L’ancien sénateur en a également profité pour dénoncer l’ingérence étrangère en Haïti, critiquant la politique américaine et occidentale vis à vis du pays. Il exhorte les membres de la communauté internationale à revoir leurs relations avec l’Etat haïtien en lui laissant la latitude de traiter avec toutes les nations de son choix.

L’Exclusivité