juin 2, 2023
Uncategorized

Le Ministre Nesmy Manigat rencontre des syndicats d’enseignants autour des revendications de ces derniers

Le ministre de l’éducation nationale Nesmy Manigat s’est entretenu jeudi avec une cinquantaine de responsables de syndicat d’enseignants. Les discussions ont porté sur divers points dont la régularisation des enseignants en situation irrégulière, l’ajustement salarial, les arriérés de salaire et le retard dans la livraison des chèques aux enseignants, selon un communiqué du MNFP. 

Cette rencontre, indique le communiqué, a été aussi l’occasion pour les syndicalistes d’évoquer d’autres problèmes tels le fonctionnement des certaines écoles dans les locaux inappropriés, la délocalisation forcée ou la fermeture de certaines établissements scolaires à cause de la  violence des gangs armés et les difficultés de déplacement des enseignants qui doivent traverser des zones de non-droit pour aller travailler. 

Le titulaire du MENFP affirme que si le gouvernement provisoire d’Ariel Henry peut se pencher sur certaines revendications des syndicats d’enseignants, d’autres ne pourront être adressées que par un gouvernement issu des élections. Le ministre Manigat promet que le dialogue va se poursuivre avec les syndicats.

Rien de concret n’est sorti de la rencontre avec le ministre de l’éducation nationale, déplore le coordonnateur départemental de l’Artibonite de l’UNNOEH, Quesnel Ledix.  

Le syndicaliste invite les enseignants à maintenir la grève entamée depuis plusieurs jours afin de forcer le ministre à satisfaire leurs revendications.

Le coordonnateur général de l’union nationale des normaliens haïtiens, Josué Mérilien, confirme avoir participé à la rencontre avec le ministre de l’éducation nationale Nesmy Manigat sur les conditions de travail des enseignants. L’UNNOH comme tous les autres syndicats a clairement dit au ministre Manigat que la situation des enseignants ne plus attendre, a fait savoir  Josué Mérilien. Le syndicaliste informe également avoir plaidé lors cette rencontre en faveur d’un comité d’arbitrage de 7 membres en vue d’assurer la transparence des négociations entre les syndicalistes et le ministère de l’éducation nationale.  

L’Union Nationale des Normaliens Haïtiens se félicite de la réussite de la semaine de mobilisation organisée à travers les écoles de la capitale du 17 au 19 avril derniers suivie des 2 journées de grèves des enseignants.

Le coordonnateur de l’ouest de l’UNNOH à Port-au-Prince, Péguy Noel, en appelle à la poursuite de la grève pour contraindre le gouvernement à assumer ses responsabilités envers le personnel éducatif.

LExclusivité