mars 26, 2023
HAITI JUSTICE

Haïti : Des institutions publiques visées par l’ULCC dans au moins dix rapports d’enquête pour l’exercice 2021-2022

L’Unité de Lutte Contre La Corruption a procédé, ce jeudi, à la remise de dix rapports d’enquête pour l’exercice 2021-2022 à des représentants du système judiciaire haïtien pour les suites nécessaires.

Ces enquêtes concernent des institutions publiques telles : l’Ecole de droits et des sciences économiques des Gonaïves, le fonds de développement industriel (FDI), les mairies de Petit-Goâve, de Fort-Liberté, d’Anse-Rouge, de Cercavajal, de Saint-Raphaël ainsi que le lycée Joseph Pierre Sully de Maïssade et le dossier de la carte de débit de la police nationale d’Haïti. Elles sont accusées de détournement de biens publics, d’abus de fonction, concussion, faute de gestion et passation illégale de marchés publics, selon ce qu’a fait savoir le directeur général de l’ULCC, Hans Jacques Ludwig Joseph.

Cette cérémonie a été l’occasion pour l’Unité de Lutte Contre la Corruption de remettre également des requêtes concernant des parlementaires n’ayant pas fait leur déclaration de patrimoine. Sur la liste figure, les ex-députes Caleb Desrameaux, Lemaire Pierre, Bélizaire Printemps, Denis Saint-Fort, Gérard Paul Lorméus, Kétel Jean Philippe, Jude Jean, Jean Marie Florestal, Jean Marcel Lumérant, Bertrand Sinal, Vikerson Garnier, Jacob Latortue et Pierre Féquière Julien.

L’Exclusivité