septembre 22, 2023
HAITI JUSTICE

De nombreuses voix y compris dans le secteur religieux dénoncent les agissements du pasteur Amel Lafleur

De nombreuses voix y compris dans le secteur religieux se sont élevées pour condamner le comportement obscène du pasteur Amel Lafleur devant ses fidèles.

La fédération protestante d’Haïti, avait dans une note demandé aux autorités concernées de prendre toutes les dispositions en vue d’écarter Amel Lafleur des activités de l’Eglise pendant un certain temps et suggéré qu’une conférence de pasteurs dirige provisoirement l’Eglise de Dieu indépendante de la porte étroite.  

Le secrétaire général de la FPH, le pasteur Peterson Pierre-Louis, estime qu’Amel Lafleur doit consulter un psychologue.

Par ses agissements le pasteur Amel Lafleur a fait honte à toute l’Eglise, s’est insurgée la  présidente du Conseil national spirituel des Eglises d’Haïti, Dr Françoise St Vil Villier, pour qui l’Eglise de Dieu indépendante de la porte étroite doit tout simplement être fermée.

L’ex-sénateur Jean Renel Sénatus qui condamne les agissements du pasteur Amel Lafleur, déplore la déchéance de la société haïtienne et en appelle à la promotion des valeurs morales. Il s’est félicité de la levée de bouclier de la population et de la réaction du parquet de Port-au-Prince face à de tel comportement dans la société. L’ex-parlementaire souligne la nécessité pour l’Etat d’avoir un regard sur le fonctionnement des églises à travers le pays.   

Le président de la ligue des pasteurs du Sud-Est, le pasteur Johnny Pascal,  dénonce lui aussi les agissements d’Amel Lafleur. Il appelle les instances concernées dont le ministère des cultes à assumer leurs responsabilités pour éviter de telles pratiques au sein de la société

LExclusivité